Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les illustrations de Béa

Les illustrations de Béa

Illustratrice pour la jeunesse - Adhérente à La MDA « Tous droits réservés. Toute reproduction ou transmission, même partielle, sous quelque forme et sous quelque support que ce soit, est interdite sans autorisation du détenteur des droits. »


Projet d'album devient kamishibaï

Publié par b.Valimard.over-blog.com sur 21 Mars 2015, 09:19am

Catégories : #Illustration jeunesse

Projet d'album devient kamishibaï

En accord avec Sylvie, auteure québecoise avec qui je collabore sur ce projet, dont vous connaissez déjà le chat noir et mauve ainsi que sa maison, nous avons décidé de le présenter sous forme de kamishibaï. L'histoire courte s'y prête bien et se résumera à 8 planches de format A3.

Un projet super intéressant, nouveau pour moi !

Mais au fait,

C'est quoi un kamishibaï ?

Le kamishibaï – aussi appelé théâtre d’images – est une technique de contage d’origine japonaise basée sur le défilement des images, de droite vers la gauche, qu’un adulte introduit dans un castelet (ou butaï) en bois à trois portes.

La particularité du kamishibaï consiste à développer un profond sentiment d’union collective. Ce sentiment, valorisé par le peuple japonais, est réellement ressenti par le public d’ici, même très jeune ; la magie des images qui se laissent dévoiler très progressivement dans un « fondu-enchaîné » provoque des émotions différentes d’un livre que l’on ouvre page après page. La concentration qui se lit sur les visages des enfants montre à quel point ils sont capables d’entrer dans un monde imaginaire riche et d’écouter un texte quelquefois un peu plus long que ceux des albums écrits pour leur âge.

La simplicité du matériel (un castelet en bois ou butaï et un jeu de 8 à 16 planches illustrées) permet son utilisation dans de nombreux lieux de rencontres où sont remis à l’honneur les arts de la parole : structures d’accueil, crèches, écoles, fêtes de quartier, veillées de conteurs.

Le lecteur-conteur est placé à côté du kamishibaï, légèrement en retrait, il reste en lien avec le public qui peut voir son visage, scruter ses mimiques ou regarder un détail pointé du doigt sur l’illustration.

Sa présence est cruciale ; le kamishibaï réhabilite l’importance de la présence humaine alors que la tendance actuelle serait de la supplanter par l’omniprésence de moyens audio-visuels foisonnant dans notre environnement quotidien.

Le kamishibaï est un genre littéraire à part entière qui commence à se faire connaître d’un vaste public dans les pays européens.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cilmus 22/03/2015 10:07

Je ne connaissais pas du tout. Merci beaucoup de ce partage !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents